Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une espece invasive introduite par l'aquaculture Tunisienne dans le sebkat halk el Menjel

L’écosystème de sebkhet Halk el Menjel exploité par l’aquaculture Tunisienne de Med Driss depuis 1988 subira forcement le contre coup de cette activité. Voici presque 5 ans que les chercheurs de L’INSTM ont identifié une espèce non autochtone se reproduisant naturellement dans le sebkhat dont elle n’est pas originaire Il s’agit de L’ARTEMIA FRANCISCANA introduite volontairement par l’aquaculture de Med DRISS pour ses qualités nutritionnelles, une nourriture de choix pour la plupart des écloseries de poissons. Elle est distribuée aux larves dès l'éclosion ou après 24 à 48 heures car elle est très riche en protéines et en lipides. Elle devient un agent de perturbation et nuit à la diversité biologique. Sa propagation menace les écosystèmes, les habitats ou les espèces indigènes avec des conséquences écologiques, économiques et sanitaires négatives. L'Artémia autochtone est un animal aquatique, qui fait partie de la classe des crustacés, vivant dans les sebkhats en Tunisie, mesure en moyenne 8 à 10 mm, mais peut atteindre 15 mm en fonction de son environnement. L’artémia autochtone est une excellente nutrition pour les oiseaux marins et un véritable régulateur pour la qualité du sel marin dans nos salines.

Une espece invasive introduite par l'aquaculture Tunisienne dans le sebkat halk el Menjel

Partager cet article

Repost 0